ITS

Les ITS : chlamydia et gonorrhée

Les ITS : chlamydia et gonorrhée

L’infection à chlamydia est la plus fréquente de toutes les ITS (infections transmises sexuellement). Elle est présente dans toutes les régions du monde. Quant à la gonorrhée (ou l’infection gonococcique), elle est de plus en plus fréquente au Québec et davantage chez les jeunes femmes. Plusieurs personnes atteintes n’ont aucun symptôme. C’est pourquoi, ce présent article se concentre davantage sur ces deux infections.

La chlamydia et la gonorrhée peuvent infecter les parties génitales, la gorge et l’anus. Ces ITS peuvent être dépistées chez les personnes asymptomatiques qui ont des facteurs de risque. Également, on les prescrit aussi à des fins diagnostiques chez les patients présentant des symptômes.

ITS : quels sont les symptômes d’une chlamydia ou d’une gonorrhée?

Chez les femmes, les symptômes les plus communs sont les pertes vaginales anormales, les saignements vaginaux, une douleur inhabituelle lors des relations sexuelles et parfois même, la douleur abdominale et la fièvre.

Chez les hommes, les symptômes se manifestent par un écoulement de l’urètre, des brûlements urinaires et parfois aussi une douleur testiculaire.

ITS : dépistage pour qui?

Bien entendu, tous les patients symptomatiques devraient consulter afin d’être dépistés et traités rapidement. Mais, il faut savoir que bien des patients peuvent être porteur d’une ITS sans ressentir aucun symptôme.

Les conditions suivantes sont considérées comme des facteurs de risque pour les ITS:

  • Avoir des relations sexuelles non protégées avec un nouveau partenaire, plusieurs partenaires simultanément, ou plus de 3 partenaires au cours de la dernière année
  • Partenaire atteint d’une ITS
  • L’utilisation seulement occasionnelle du condom
  • Les consommateurs d’alcool ou de drogue car ces substances peuvent affecter les comportements sexuels sécuritaires
  • Les utilisateurs de drogue injectable
  • Les hommes ayant eu des relations sexuelles avec d’autres hommes
  • Les travailleurs du sexe

Ainsi, les infections à chlamydia et gonorrhée sont assez fréquentes pour que le fait d’avoir un nouveau partenaire ou d’avoir eu plusieurs partenaires non protégés justifie un dépistage.

ITS : dépistage pourquoi?

Il faut savoir que les ITS non traitées peuvent causer des problèmes de fertilité chez l’homme, mais principalement chez la femme. Par exemple, les ITS peuvent causer la maladie pelvienne inflammatoire en lien avec l’infertilité et les grossesses ectopiques (grossese hors de l’utérus). Pour les hommes, les ITS peuvent se propager jusqu’aux testicules et causer une infection des conduits spermatiques et de la prostate.

ITS : comment se fait le dépistage de la chlamydia et de la gonorrhée?

Tout d’abord, il faut savoir que de passer un dépistage trop tôt pourrait ne pas déceler l’infection. En général, la chlamydia est détectée 14 jours après une relation à risque. De son côté, la gonorrhée prend jusqu’à 7 jours pour être dépistée de façon optimale.

Les analyses de dépistage pour ces ITS se font par prélèvement urinaire ou sur sécrétions vaginales. Dans certaines circonstances, on doit aussi faire un prélèvement dans la gorge ou au niveau de l’anus.

ITS : quels sont les traitements?

Les ITS à chlamydia et gonorrhée se traitent avec des antibiotiques.

Notez qu’il faut s’abstenir d’avoir des relations sexuelles :

  • jusqu’à 7 jours après la fin du traitement à dose unique
  • jusqu’à la fin du traitement antibiotique à doses multiples
  • et surtout, jusqu’à résolution des symptômes.

De plus, il est recommandé à toutes les personnes infectées et traitées pour ces infections de répéter le dépistage à nouveau 3 à 6 mois plus tard.

En outre, comme il s’agit d’une maladie à déclaration obligatoire, le médecin devra en aviser la direction de la santé publique. Il est recommandé d’informer tous vos partenaires des 60 derniers jours de votre diagnostic afin qu’ils puissent consulter leur médecin rapidement. Ainsi, ils seront dépistés et traités. La direction de la santé publique peut vous soutenir afin d’en aviser vos partenaires.

N’hésitez pas à nous consulter pour plus d’informations : Rendez-vous Santé

Source : Le guide québécois de dépistage des ITSS avril 2016

Prenez rendez-vous

 Appelez-nous au 450-824-1515

About the Author :

START TYPING AND PRESS ENTER TO SEARCH